Détection d’un tore d’eau autour de Saturne et à la distance orbitale d’Encelade

Alors qu’elle observait Saturne avec Herschel en juin 2009, pour déterminer l’origine de l’eau dans la stratosphère de cette planète, l’équipe HssO a détecté un tore froid de vapeur d’eau en orbite autour de la planète. Ce tore absorbait l’émission de l’eau de Saturne à cause d’une géométrie d’observation favorable. C’était au moment de l’équinoxe de Saturne et Herschel traversait le plan des anneaux de Saturne. L’analyse des données a montré que ce tore est situé à la distance orbitale d’Encelade, une des petites lunes glacées de Saturne.

 

Observations de l’eau dans Saturne avec SWAS en 1999 (haut) et avec Herschel en 2009 (bas). La géométrie de Saturne et du tore d’Encelade est présentée pour les deux dates. Extrait d’Hartogh et al. (2011).

 

 

 

Quelques années auparavant, la mission Cassini avait détecté des geysers d’eau au pôle sud d’Encelade (Porco et al. 2006, Hansen et al. 2006, Waite et al. 2006). Cassidy and Johnson (2010) ont alors prédit qu’une partie de cette eau finissait par tomber dans l’atmosphère de Saturne. Des observations supplémentaires sont nécessaires pour valider cette prédiction.

 

Les geysers d’Enceladus (crédits: NASA)

 

 

 

 

Référence: Hartogh et al. 2011, Astronomy and Astrophysics 532, L2.

Communiqués de presse ESA : cliquez ici pour une version courte, ou ici pour une version détaillée.

Partages 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *