Planètes en Guyane

Le projet Planètes en Guyane a pour objectif de diffuser la culture spatiale en Guyane à l’occasion du lancement de la mission BepiColombo vers la planète Mercure.

http://La page web, in French and in English!

La mission BepiColombo

Composée de deux sondes spatiales, l’une européenne (ESA) et l’autre japonaise (JAXA), cette mission doit partir explorer Mercure, la planète la plus proche du Soleil, relevant au passage un grand nombre de défis techniques.
Les instruments embarqués à bord de BepiColombo permettront de répondre à quelques unes des questions fondamentales des scientifiques : test de la relativité générale, histoire du système solaire, origine du champ magnétique,
magnétosphère et interaction avec le vent solaire, etc.

Une belle aventure scientifique et humaine, dont vous devriez entendre beaucoup parler à partir de cet automne puisque le lancement doit avoir lieu entre octobre et novembre 2018.

Pourquoi la Guyane ?

Le lancement est prévu à Kourou en Guyane, dans un territoire où les astronomes et ingénieurs français et européens ont rarement l’occasion d’aller transmettre la culture scientifique et technique, pourtant liée aux missions lancées depuis le centre spatial guyanais. Nous voulons rapprocher le public local avec le secteur du spatial et de la recherche scientifique.

Le projet consiste à visiter les écoles de Guyane pendant la période du lancement, puis de partir en tournée dans plusieurs villes de Guyane. Nous sollicitons un maximum de collègues présents à Kourou au moment du lancement pour qu’ils donnent des conférences dans les écoles et dans les espaces publics. Les visites se feront par binômes, avec au moins une  personne parlant français (et idéalement un couple femme/homme, jeune/senior ou scientifique/ingénieur) pour promouvoir les sciences et l’astronomie auprès des jeunes, leur présenter les différents parcours
d’études et les métiers du spatial, tout en promouvant la collaboration internationale.

Qui ?

6 personnes de métropole, dont Alain Doressoundiram, astronome à l’Observatoire de Paris, et moi, mais aussi des chercheurs et chercheuses, ingénieur-e-s, technicien-ne-s, étudiant-e-s en astrophysique, tous bénévoles et passionnés par la médiation scientifique et la transmission des  connaissances scientifiques.

Nos objectifs

• Partager la culture scientifique avec le grand public
• Faire découvrir les métiers du spatial
• Promouvoir les parcours scientifiques auprès des filles pour lutter contre la sous-représentation des femmes dans ce secteur

Je cite cet article sur Twitter !Click to Tweet

À propos de lgriton

Blabla
Ce contenu a été publié dans Promotion de la culture scientifique/ Public Outreach. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *