Premier résultat majeur du projet HéliSol!

Une étude du projet HéliSol, récemment accepté dans Astronomy & Astrophysics, apporte une preuve que l’hélicité magnétique pourrait être une quantité clef pour prédire les éruptions solaires.

Nous avons pour cela utiliser des simulations numériques, précédemment développées par James Leake (voir les articles Leake et al. 2013, Leake et al. 2014). Ces simulations paramétriques donnent lieu, où non à des éruptions solaires. Nous avons étudiés leur contenu en énergie et en hélicité magnétique.

Nous avons montré que, contrairement à l’énergie magnétique, l’hélicité magnétique permettait:

  • non seulement de différencier clairement les différents cas, en séparant clairement les simulations éruptives des non-éruptives,
  • mais surtout, un proxy basé sur l’hélicité magnétique montre un pic et des valeurs élevées antérieurement aux éruptions, et seulement pour les simulations éruptives.

Ces travaux sont donc particulièrement encourageants. L’étude de l’hélicité magnétique pourrait donc constituer un marquer clair de l’éruptivité des régions actives solaires. Il reste maintenant confirmer ce résultats avec d’autres simulations numériques et surtout utiliser des données d’observations. Cela peux se faire dans le cadre du projet européen FLARECAST.

 

Partages 0
This entry was posted in Articles. Bookmark the permalink.

Comments are closed.